Les e-sessions SCRIPT : le méthotrexate

Anomalies hépatiques
Bilan pré-thérapeutique avant traitement, stéato-hépatite non alcoolique et surveillance

AUTO-ÉVALUEZ-VOUS EN 5 QUESTIONS !

 Question 1 : Parmi ces propositions concernant le bilan pré-thérapeutique, lesquelles sont vraies ?

La présence d'hépatopathie sous-jacente n'impacte pas la décision thérapeutique
Une échographie hépatique initiale est nécessaire en cas de comorbidité hépatique
Un fibroscan initial est nécessaire en cas de comorbidité hépatique
L'avis d'un hépatologue ne doit être pris qu'en cas d'urgence

 Question 2 : Quels examens complémentaires ci-dessous sont à demander systématiquement en première intention avant d'initier le méthotrexate?

Un hémogramme
Un FibroScan
Une créatininémie, clairance de la créatinine
Des épreuves fonctionnelles respiratoires et un scanner à faible dose si pathologie pulmonaire

 Question 3 : Quelles seraient les hépatopathies sous-jacentes à écarter ?

L'alcool
Le syndrome métabolique
Le tabac
Les sérologies hépatite B et C

Question 4 : Quelle conduite à tenir en cas d'autres hépatopathies ?

Une prise en charge addictologique n'est jamais justifiée
Une prise en charge hygiéno-diététique est toujours recommandée en cas de stéatopathie métabolique
L'exploration initiale d'une (ou de plusieurs) hépatopathie(s) sous-jacente(s) est toujours justifiée
La surveillance mensuelle hépatique initiale peut être allégée

 Question 5 : Dans quel cas la prise en charge addictologique peut être justifiée chez un patient sous méthotrexate ?

En cas de stéatose et stéato-hépatite non alcoolique
En cas de consommation d'alcool abusive
Si l'entretien motivationnel seul ne suffit pas
Aucune de ces propositions