La Base d'Images du CRI

Maladie de Still

Rubrique réalisée par le Pr Bruno Fautrel (Service de Rhumatologie, Hôpital Salpétrière - Paris)
Avec la participation du Pr Eric Hachulla (Service de Médecine Interne, CHRU Lille)

Divers

Eruption saumonée du tronc chez une jeune femme suivie pour maladie de Still de l’adulte
Splénomégalie au cours d’une maladie de Still de l’adulte sévère d’évolution systémique avec hépatosplénomégalie et adénopathie profonde : aspect échographique de la rate
Adénopathies hilaires bilatérales sur la radio de thorax d’un patient souffrant de MSA.
Erythème fugace sur les membres supérieurs.
Courbe de température : aspect hectique de la courbe avec pics fébriles quotidiens, supérieurs à 39°C, souvent vespéraux, survenant pendant plus de 8 jours d’affilé.
Erythème maculopapuleux, rose saumoné, siégeant sur le tronc. L’éruption apparaît le plus souvent sur le tronc et les membres, épargnant le visage. Le plus souvent, elle n’est pas prurigineuse. Peu visible et souvent fugace, elle doit être recherchée avec attention lors des poussées fébriles.
Erythème maculopapuleux, rose saumoné, siégeant sur le tronc. L’éruption apparaît le plus souvent sur le tronc et les membres, épargnant le visage. Le plus souvent, elle n’est pas prurigineuse. Peu visible et souvent fugace, elle doit être recherchée avec attention lors des poussées fébriles.
Forme fruste, à la limite de la visibilité, d’un érythème de MSA.
Erythème fugace sur les membres supérieurs.
Courbe de température : aspect hectique de la courbe avec pics fébriles quotidiens, supérieurs à 39°C, souvent vespéraux, survenant pendant plus de 8 jours d’affilé.
Erythème fugace sur les membres supérieurs.
Carpite fusionnante isolée dans le cadre d’une MSA.
Contrairement à ce qui est observé dans la PR, cette atteinte est isolée sans érosions des articulations MCP ou IPP.
Forme prurigineuse d’érythème fugace au cours d’une MSA, avec présence de lésion de grattage.
Carpite fusionnante isolée dans le cadre d’une MSA (agrandissement).
Contrairement à ce qui est observé dans la PR, cette atteinte est isolée sans érosions des articulations MCP ou IPP.
Coxite érosive gauche dans le cadre d’une MSA (clichés de face et de profil). L’aspect radiologique est aspécifique.
Atteinte articulaire destructrice du médio-pied et de la cheville. Ni le pincement articulaire, ni les érosions n’ont d’aspect spécifique de la MSA.
Coxite érosive droite dans le cadre d’une MSA. L’aspect radiologique est aspécifique.
Atteinte destructrice sévère de l’épaule.
Erythème fugace de MSA sur la face d’extension des coudes.
Atteinte articulaire destructrice du médio-pied et de la cheville. Ni le pincement articulaire, ni les érosions n’ont d’aspect spécifique de la MSA.