La Base d'Images du CRI

Cryoglobulinémie

Rubrique réalisée par le Pr Patrice Cacoub (CHU la Pitié Salpétrière, Service de Médecine Interne) avec l'assistance du Pr Loïc Guillevin
(Service de Médecine Interne, Hôpital Cochin - Paris) et du Pr Pascal Cathébras (Service de Médecine Interne, Hôpital Nord, St-Etienne)

Divers

Hippocratisme digital et vascularite sous-unguéale au cours d'une cryoglobulinémie de type I

Accidents vasculaires cérébraux ischémiques et/ou hémorragiques

Accidents vasculaires cérébraux ischémiques et/ou hémorragiques
Atteinte polyviscérale (rénale, nerveuse périphérique, digestive)
parfois, atteinte isolée du système nerveux central
Encéphalopathie avec coma ou convulsions
Accidents vasculaires cérébraux ischémiques multiples, ischémie sus et sous tentorielles

Biopsie neuromusculaire au cours d’une vascularite cryoglobulinémique

Biopsie neuromusculaire au cours d’une vascularite cryoglobulinémique
Coupe longitudinale: Infiltrats lymphocytaires importants, multiples, dans le périnèvre
Toujours : respect de la paroi, pas de nécrose fibrinoïde, pas de polynucléaires.
Biopsie neuromusculaire au cours d’une vascularite cryoglobulinémique

Différents substratum anatomo-pathologiques impliqués dans les atteintes neurologiques des cryoglobulinémies

Différents substratum anatomo-pathologiques impliqués dans les atteintes neurologiques des cryoglobulinémies
Dépôt d’immunoglobulines.
Différents substratum anatomo-pathologiques impliqués dans les atteintes neurologiques des cryoglobulinémies.
Dépôt amyloïdes.
Différents substratum anatomo-pathologiques impliqués dans les atteintes neurologiques des cryoglobulinémies
Vascularite nécrosante.
Différents substratum anatomo-pathologiques impliqués dans les atteintes neurologiques des cryoglobulinémies
Vascularite cryoglobulinémique, infiltrat lymphocytaire peri vasculaire.

Glomérulonéphrite membrano-proliférative typique d’une cryoglobulinémie mixte en microscopie optique

Glomérulonéphrite membrano-proliférative typique d’une cryoglobulinémie mixte en microscopie optique
Dépôts cristallins sous-endothéliaux aspects en double contour de la membrane basale infiltrat lymphocytaire et monocytaire

Périartérite Noueuse associée au VHC

Périartérite Noueuse associée au VHC:
Atteinte aiguë ou subaiguë, multinévrite sensitivo-motrice sévère
Signes extra-neurologiques ++ : perte de poids, arthralgies, myalgies, artérite digestive.
Périartérite Noueuse associée au VHC:
Atteinte aiguë ou subaiguë, multinévrite sensitivo-motrice sévère
Signes extra-neurologiques ++ : atteinte rénale avec microanévrysmes.

Recherche de la cryoglobulinémie

Recherche de la cryoglobulinémie
A + 37°C : du prélèvement du patient à la centrifugeuse du laboratoire (utilité d’un thermos pour éviter la prise dans le caillot). Au froid pendant 8 jours, puis nouvelle centrifugation à froid. Risque de faux négatif : si taux très élevé ou très faible.

Ulcérations cutanées chroniques des membres inférieurs

Ulcérations cutanées chroniques des membres inférieurs.
Lésion ulcérée à bords atones au cours d’une cryoglobulinémie de type II liée à une infection par le VHC.
Ulcérations cutanées chroniques des membres inférieurs.
Lésion nécrotique à bords inflammatoires au cours d’une cryoglobulinémie de type I liée à un lymphome.